Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 14:50

Petits-tr--sors-rest--s-dehors--Factory-Editions.jpg Expo-La-consultation-du-matin.jpg
 
 















Habituellement, on la croise le matin. Dans notre rue commune. Elle est à deux pas du 9. Dans un endroit secret.
Un jour, elle nous a invitées, là-haut - nous : ma comparse du 9 et moi. Vers 16 heures. C'était donc l'après-midi. Une porte après l'autre, c'est par où, c'est pas celle-là, une qui cède. L'escalier, quatre à quatre. Et l'atelier de Constance.  Constance Villeroy, photographe-plasticienne.

L'atelier de l'artiste commence toujours par une odeur. Subtile. Un atelier, une odeur. 
L'atelier de l'artiste fourmille toujours : objets, outils, matériaux. Ordonnés. Agencés les uns aux côtés des autres. Par hasard ? On devine que non.
Dans l'atelier de l'artiste, il  y a toujours un travail en cours. Une oeuvre qui devient. Une oeuvre en mouvement.
Sentez-vous le privilège d'en être le spectateur ? Ephémère spectateur. Rappelez-vous : vous ne ferez que passer. Vous vous délecterez mais ne vous attarderez pas. Vous resterez sur le seuil de la porte, juste un peu au-delà, mais pas tellement plus. Non pas que vous n'y serez pas autorisé. Simplement, vous n'oserez pas.     
            
C'était ainsi, chez Constance. On s'est avancées, timidement - vous le croyez, vous ne le croyez pas, ma comparse et moi, on est super timides.  Passée l'émotion, on s'est émerveillées - chez nous, c'est inné, l'émerveillement, d'accord on a l'émerveillement facile, mais quand même, chez Constance, il y avait matière.
Toutefois, Constance n'était pas tout à fait là : elle était dans son travail en cours, ça se voyait. Une perfection à atteindre. A partir de dos de réveils. Jusqu'alors, j'ignorais que les réveils avaient des yeux derrière la tête. Constance les avait vus. Bien sûr, ça ne lui avait pas échappé.
Constance et le temps. Le lien semble profond. Un rapport personnel au temps qui oxyde, qui modifie, qui incarne. Et l'expression artistique de ce lien. C'est Constance

Cet après-midi là, Constance préparait l'exposition " La Consultation du Matin ", en écho à la publication de "Petits Trésors Restés Dehors" (chez Factory Editions). Elle a photographié, Gérard Prémel a écrit.

Achevée, cette expo-poème se visite en ce moment à la librairie Le Chercheur d'Art (rue Hoche) jusqu'au 26 septembre. Ma comparse et moi, nous irons nous émerveiller.

Partager cet article

Repost 0
Published by Boutique Endo France - dans Vagabondages et repérages
commenter cet article

commentaires

L'édito d'Endo

Jusqu'en 2009, Endo a été une marque polonaise de vêtements pour enfants, une boutique en centre-ville de Rennes, une boutique en ligne avec un .com, une expérience de "commerce autrement", un lieu de diffusion et de soutien à la création artisanale locale, un espace d'expositions, un faiseur de petits événements et de grandes rencontres.

 

Tout ça à la fois, qui se raconte depuis septembre 2005 sur ce blog.  

 

Même pas mort, ce blog continue à regarder autour de soi le beau, l'insolite, le poétique, l'énervant, voire plus.


           Christèle Fournier

           endo.fr@free.fr

 

 

 

 

  J'ai rebondi là... 

goodmorning-logo-nov2011

Tout Frais...

  • 10 ans, c'est vieux pour un blog
    1045 posts. 1046 avec celui-ci. Le 1er billet - en 2005 - commençait par "Le beau est la forme de l'amour". C'était la devise d'Endo, empruntée au poète Norwid. Le début d'une simple histoire de boutique rue Vasselot à Rennes puis rue Poullain-Duparc,...
  • L'Hospitalité Pasteur
    En 1886, lorsque Le Bastard passa commande d'une faculté, Martenot demanda aux professeurs de préciser leurs besoins. Les professeurs avertirent : " L'auteur de cet avant-projet ne devra pas perdre de vue qu'une faculté des sciences est un atelier des...
  • Petit Potam, Christine Chagnoux - 1967
    Petit Potam, Christine Chagnoux - 1967 Chine de dernière minute avant la fermeture du vide-grenier. La fleur au bec, Petit Potam me tend les pognes. Copyright by Dargaud 1967, imprimé en Finlande par Sanomaprint Helsinki 1970, je décèle la trouvaille...
  • Avenue Robert Buron ou la métamorphose du regard
    Avenue Robert Buron, temps de chien et mémoire d'éléphant. Dans les années 80, on a rôdé par ici. En toutes saisons, à toute heure, sur tous les tons, sous tous les cieux, le jour à peine levé, la nuit qui tombe, la lumière de juin. D'un pas brouillon,...
  • 14 & 15 juin 2014 - 6ème Petit Bazar du Canal
    Au 18 canal Saint-Martin, empruntez le passage cocher. Entrez dans la cour. Au fond, la maison en briques rouges a été construite en 1903 par l'entrepreneur Jean-Marie Huchet pour monsieur Solleux, l'immeuble derrière vous l'a été en 1906 par l'entrepreneur...
  • La vie en ville - Palissade à Saint-Michel
    Place Saint-Michel. La palissade est en mouvement perpétuel. Avec des hauts et des bas. Parfois éteinte, comme délaissée. Souvent lumineuse, comme occupée. Cet espace public évoque les oeuvres de Raymond Hains et des Nouveaux Réalistes. Un pan s'abandonne...
  • La vie en ville - Motifs
    MOTIF n.m est le masculin substantivé (1370-1372) de l'ancien adjectif motif, motive (1314) lui-même emprunté au latin motivus "relatif au mouvement", de movere -> mouvoir "remuer, bouger, se déplacer", également employé au sens moral d'"exciter, émouvoir"....
  • Leggera 2014
    © Good morning
  • "J'ai fait une plantaison de sapin", rue de Nemours, 08.12.2013
    Après la plantaison, vint la fenaison... Hommage à ceux qui se jouent des mots comme de leur première culotte, ils folâtrent sans retenue dans la nomenclature. Compliment à ceux qui laissent leurs oreilles s'égarer et entendre, ils moissonnent de purs...
  • Rennes - Un marché de Noël, s'il vous plait
    Il nous plait, il nous plait. Mais on a nos préférés, c'est notre côté bégueule. Le meilleur du cru 2013 sélectionné par nos soins serait un modèle emberfilicoté, un modèle solidaire et un modèle réversible. Inventaire. Samedi 30 novembre et dimanche...